Actualités & Presse
Haier et www.aufeminin.com s’associent pour conduire une enquête paneuropéenne sur l’hygiène de la maison
2012-06-21 17:33:00

Haier, numéro 1 mondial des marques de gros électroménager* et www.aufeminin.com (numéro 1 mondial des éditeurs de sites féminins, avec plus de 43,2 millions d’internautes par mois) se sont associés pour réaliser une enquête paneuropéenne** sur les préoccupations quotidiennes des femmes quant à l’hygiène dans leur foyer.

 

Alors que l’hygiène corporelle (douche, lavage des mains, brossage des dents etc.) est un réflexe naturel et essentiel pour tout le monde, www.aufeminin.com a mené une enquête paneuropéenne dans 5 pays** en partenariat avec Haier pour comprendre le rapport des femmes à l’hygiène dans leur foyer et leurs priorités dans ce domaine. Entre les maniaques qui récurent et dépoussièrent toute la journée, les laxistes qui remettent au lendemain et les volontaires qui, en réalité, s’y prennent très mal, il existe un véritable fossé entre les habitudes de chaque femme. Pourtant, l’hygiène de notre lieu de vie et des éléments qui le composent est fondamental et peut avoir de nombreuses répercutions sur notre bien-être…

 

 

Les principaux résultats de cette enquête

 

Naturellement, l’hygiène est une préoccupation majeure pour 97% des lectrices européennes interrogées par le site www.aufeminin.com. Cette enquête révèle surtout que la notion d’hygiène – qui signifie avant tout l’élimination des bactéries – recouvre un champ d’action vaste et des priorités différentes. En effet, si la majorité des femmes interrogées porte une attention toute particulière à l’hygiène de la cuisine ou de la salle de bain, les résultats montrent que l’attention portée à la lutte contre les bactéries dans le cadre du soin du linge est bien inférieure à celle ayant trait à l’hygiène alimentaire ou corporelle. En effet, respectivement 54% et 51% des européennes déclarent porter une excellente attention à la lutte contre les bactéries dans leur cuisine et dans leur salle de bain, tandis que seules 37% d’entre elles combattent le développement des bactéries dans le cadre du soin du linge. Pourtant, 91% d’entre elles ont conscience que les bactéries prolifèrent dans les milieux humides et par conséquent, dans les machines à laver.

 

 

Germes, bactéries… La guerre est déclarée !

 

Ce constat se confirme lorsque l’on examine la fréquence de lavage des objets de la maison : alors que certains d’entre eux sont nettoyés très régulièrement (planches à découper les aliments, poubelles…), près d’un tiers des femmes interrogées a déclaré nettoyer « une fois par an au moins », voire « jamais » les zones sensibles de leur lave-linge (27% pour le joint de porte/hublot et 21% pour le bac à lessive), laissant ainsi largement proliférer les bactéries dans ce milieu très humide !

 

L’enquête démontre par ailleurs que 89% des consommatrices européennes trouvent utile l’idée de l’ajout d’une fonction antibactérienne dans leurs appareils électroménagers, surtout pour les personnes immuno-déficientes (97%) et allergiques (92%).

 

En tant que leader mondial, Haier innove constamment et investit 4% de son chiffre d’affaires en R&D afin de développer des innovations utiles et pratiques pour le quotidien de ses consommateurs. Pour accompagner les utilisateurs dans leur recherche d’une meilleure hygiène au quotidien, Haier intègre un traitement exclusif antibactérien (ABT) pour l’ensemble de ses lave-linge rendant le lavage plus hygiénique et empêchant le développement de bactéries et moisissures tachant le linge. L’efficacité du traitement a été démontré lors de tests scientifiques réalisés par l’institut VDE (laboratoire allemand de certification), qui a mis en évidence que plus de 99,8% des bactéries (type Staphylocoques dorés, E.coli et Pseudomonas aeruginosa) étaient éliminées du lave-linge.

 

Céline Damaisin, Chef de produit lavage Europe, déclare : « Nous avons lancé cette étude afin de mesurer de façon précise la perception qu’ont les européennes de l’hygiène de leur linge et de la prolifération des bactéries. L’étude a démontré que les femmes européennes sont très sensibles au développement des bactéries dans leur foyer, mais les laissent pourtant proliférer dans leur lave-linge, et que ces même femmes sont favorables à l’ajout d’une fonction antibactérienne dans leurs appareils électroménagers. Ces résultats confirment la direction que nous avons prise depuis deux ans, en choisissant d’agir en amont et de développer puis intégrer un traitement antibactérien ABT à l’ensemble de nos lave-linge. Ce traitement apporte ainsi une sécurité, un bien-être et une tranquillité supplémentaires, notamment aux foyers dans lesquels vivent des personnes sensibles (enfants, personnes âgées, allergiques ou immunodéficiences) mais également à l’ensemble des consommateurs et des familles ayant à cœur d’assurer une lutte efficace contre la prolifération des bactéries ».

 

*Source : Euromonitor International Limited, ventes unitaires en 2011.

 

 

** Méthodologie :

4 769 personnes en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie ont participé à cette enquête réalisée en mai 2012 sur les sites Internet www.aufeminin.com dans chacun de ces pays.

Réalisée sur la base d’un questionnaire co-réalisé par Haier et aufeminin.com.

 

Résultats complets de l’étude disponibles sur simple demande auprès du service de presse.

 

Contactez-nous


Envoyer une question à notre équipe d'assistance

Commencer maintenant

Hotline


0980 406 409

Hotline européenne